Logo de Facebook Logo de Twitter

Écrire, entre un certain cri et un certain rire...

Dominique Rolin

 

Si vous êtes malheureux, il ne faut pas le dire au lecteur.
Gardez cela pour vous.

Isidore Ducasse Comte de Lautréamont

 

Ce n'est pas pour devenir écrivain qu'on écrit. C'est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour.

Christian Bobin

 

J'écris pour fabriquer mon propre corps, ma véritable présence au monde. Toute mon existence est à la recherche de ce lieu habitable, un monde viable, ma langue le livre.

Hafid Aggoune

 

Cliquez pour agrandir

ÉcritureÉcriture

Au piano Jacky Terrasson

 

L’écrivain demeure au coeur de la vie qu’il donne mais...
L’écriture traverse le mur du son. Les sens se taisent pour laisser pleurer l’encre.
Pas de chemin, pas de route, pas de montagne, pas de relief pour arrêter l’ouragan de ce qui s’exprime. Entre les doigts devenus véloces, le stylo a des ailes que n’agite pas la pensée. Le souffle s’expatrie sur la feuille, mots en exil, émotions en partance, vacance du désir. Toutes lettres confondues courent vers ce lieu ou nul vent du vouloir ne les enlise.
Transe et joie s’y rejoignent, hésitent entre crier et se fondre. Tout s’abandonne en cette ultime danse ou l’écrivain découvre que quelque chose là s’est dit, sans qu’il entre dans la maîtrise secrète d’un savoir.

Share